07 août 2017

4 JUIN

JOUR 15 – LA VALLEE DE LA RESTONICA

carte

 

 

Aujourd'hui, nous débutons la troisième et dernière semaine de notre voyage.....

La Restonica est une toute petite rivière qui coule sur seulement 18 km, mais quelle beauté !

Elle prend sa source au Lac de Melu et rejoint le Tavignano à Corte.

Notre but d’aujourd’hui est donc d’aller jusqu’au Lac de Melo.

Normalement, une route part de Corte pour aller jusqu’aux parking des Bergeries de Grotelle, point de départ de la randonnée, de là, il faut ensuite  compter 2 h pour faire l’aller-retour au lac de Mélo….. Ça, c’est en temps normal mais, pour nous, la situation n’était pas normale….. 

Les violentes intempéries de décembre 2016 ont emporté complètement un pont sur la route des Bergeries.

4 JUIN (1)

4 JUIN (2)

4 JUIN (4)

Nous sommes donc contraints de nous arrêter à 9 km des Bergeries, au niveau du camping de Tuani ; seule solution : monter à pied !

4 JUIN (3)

4 JUIN (4)

4 JUIN (5)

Certes, la route est magnifique, mais elle monte, et elle monte tout le temps !

Nous suivons la rivière, de nombreuses bassines naturelles magnifiques incitent à la baignade, mais l’eau doit doit être fraiche.

4 JUIN (63)

4 JUIN (6)

4 JUIN (8)

4 JUIN (10)

4 JUIN (13)

4 JUIN (15)

4 JUIN (21)

4 JUIN (23)

4 JUIN (24)

Nous marchons donc  gaillardement jusqu’au parking dans un panorama grandiose. Puis, après une petite halte bienvenue, nous attaquons la randonnée vers le Lac de Melo, et là, ça n’est plus le bitume bien lisse que l’on a connu sur la route.

Les bergeries de Grotelle

4 JUIN (26)

4 JUIN (27)

4 JUIN (29)

4 JUIN (30)

4 JUIN (32)

4 JUIN (34)

4 JUIN (35)

Certains passages sont très escarpés ! On doit s’accrocher à des chaines, monter à des échelles métalliques, 

4 JUIN (36)

4 JUIN (78)

4 JUIN (79)

Nos efforts sont vraiment récompensés à notre arrivée au Lac de Mélo, nous sommes à 1711 mètres d’altitude.

4 JUIN (37)

4 JUIN (38)

4 JUIN (39)

4 JUIN (43)

Des choucas effrontés viennent quémander quelques reliefs de notre collation.

4 JUIN (46)

4 JUIN (49)

4 JUIN (52)

Nous redescendons par le même chemin, et nous ferons une halte pour notre déjeuner.

4 JUIN (77)

Et c’est tout aussi gaillardement que nous reprenons la route pour redescendre à la voiture., non sans avoir fait encore une halte rafraichissante, en compagnie d'un autre choucas

4 JUIN (57)

4 JUIN (80)

4 JUIN (55)

4 JUIN (58)

4 JUIN (61)

4 JUIN (65)

4 JUIN (66)

Ce sera la plus longue et une des plus belles rando de notre séjour : nous avons marché pendant 23 kilomètres.

Posté par terrannova630 à 17:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


5 JUIN

5 juin – VALLEE DU TAVIGNANO

 

Le réveil a été difficile ce matin, les 23 kilomètres parcourus hier sont encore bien présents dans nos mollets. Et pourtant, le programme d’aujourd’hui prévoit encore une rando…. Quand on aime !

Nous prenons de bonnes résolutions : on y va, et si vraiment ça se passe mal, on fait demi tour. Soit, mais c’est mal nous connaître que de penser que c’est vraiment ce qu’on va faire.

Nous reprenons donc la route pour Corte, et nous garons dans la ville haute.

Puis c’est parti….

passerelle

5 JUIN (1)

Au début, nous marchons « cool », mais très vite, la température monte de façon vertigineuse.
Nous longeons donc le Tavignano, fleuve qui se jette dans la mer Tyrrhénienne (et oui !). C’est le plus long fleuve de Corse avec  ses 88,7 km. Il naît au-dessus du lac de Nino à 1 743 mètres d'altitude.

5 JUIN (5)

Sa vallée offre des paysages particulièrement sauvages, et la rando n’est pas très aisée.

5 JUIN (4)

5 JUIN (6)

5 JUIN (10)

Nous ferons de nombreuses haltes à l’ombre.

5 JUIN (8)

5 JUIN (14)

5 JUIN (30)

5 JUIN (37)

5 JUIN (21)

 Nous avions comme but la passerelle U Russulinu. Sur le plan, elle était tout à fait à notre portée, mais c’était sans compter sur la fatigue de notre longue marche d’hier que l’on ressent de plus en plus,, au fur et à mesure de notre avancée.
Nous y renoncerons donc et reprendrons le chemin du retour, sans regrets car nous avons eu droit encore aujourd’hui à des paysages de rêve. Et malgré tout, nous avons quand même parcouru plus de 10 kilomètres.

Pas de photo personnelle de la passerelle, juste celle-ci trouvée sur internet.

passerelle2

Et quel soulagement quand nous apercevons Corte, signe que notre balade se termine. Nous ferons une petite étape en ville avant de regagner notre appartement et ses fauteuils relax..

5 JUIN (3)

5 JUIN (24)

5 JUIN (28)

5 JUIN (29)

Nous trouverons nos fauteuils relax particulièrement confortables, et une petite bière corse arrangera tout ça !

verre-pietra

Nous quittons Castirla demain matin, nous serions bien restés plus longtemps.... nous garderons un excellent souvenir de notre séjour dans cette famille. Tous les jours nos hôtes prenaient de nos nouvelles, nous prodigaient des conseils pour la suite de notre séjour. Les voisins ne manquaient jamais de nous saluer et de nous parler de leur île,  nous avons été invités à prendre l’apéritif, on avait vraiment l’impression de faire partie du village. Une adresse à conserver et à partager sans modération.

 

 

Posté par terrannova630 à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 août 2017

6 JUIN

 

Nous quittons Corte ce matin, non sans avoir fait un détour afin de nous approvisionner en charcuterie Corse. Cette adresse nous a été recommandée par nos hôtes de Castirla, en principe, nous n’aurons pas affaire à une imitation de charcuterie corse. Et vu le prix, on espère……

Direction donc, la Castagniccia, avant de rejoindre la côte est de la Corse.

Un premier arrêt à Ponte Leccia et son magnifique pont.

6 JUIN (1)

Cette région doit son nom aux nombreuses plantations de chataigniers plantés à l’époque gênoise. Les châtaignes, transformées en farine était un des éléments principaux de l’alimentation. Le déclin de la châtaigne a commencé après la première guerre mondiale. Plus récemment, l’invasion d'un terrible parasite, le Cynips, depuis 2010  cause des dégâts inestimables qui mettent en danger toutes les plantations de cette région. Pour l’instant, aucun remède efficace pour lutter contre ces prédateurs.
La région n’en reste pas moins très verte grâce à de nombreux cours d’eau. La route est très agréable.

6 JUIN (2)

6 JUIN (3)

6 JUIN (6)

De nombreux villages accrochés aux rochers s’égrènent tout au long de notre parcours. Ici, pas de route toute droite, les lacets succèdent aux lacets et la route n’est pas large.

6 JUIN (7)

6 JUIN (8)

6 JUIN (9)

6 JUIN (14)

6 JUIN (15)

Nous passons les villages de Morosaglia,

6 JUIN (10)

6 JUIN (11)

6 JUIN (12)

La porta,

6 JUIN (29)

Piedicroce.

6 JUIN (31)

6 JUIN (34)

Le barrage d'Alesani, construit sur la rivière U Bussu

6 JUIN (48)

Hélas, les nuages sont bien là, nous privant de visibilité sur les montagnes environnantes.

Nous passons le col d’Arcarotta. Puis nous rejoignons Cervione où nous devons passer la nuit. Nous prenons notre repas au restaurant, en bordure de mer, très bon repas de spécialités corses.

Avant de rejoindre notre maison pour la nuit, nous empruntons la corniche de la Castagniccia, route particulièrement spectaculaire. Hélas, les nuages gâchent notre plaisir, nous repasserons par là demain, en espérant que la météo soit plus clémente.

Un petit tour dans le village de Cervione, nous sommes entourés de châtaigniers et d’oliviers, dans le village, des ruelles pavées, des passages voutés, et une jolie vue sur la mer. Cervione est un  village typiquement corse.

6 JUIN (71)

6 JUIN (69)

Nous ignorons s’il y a beaucoup de fidèles qui fréquentent cette église, mais les hirondelles ont l'air de trouver l'endroit à leur goût.

6 JUIN (64)

6 JUIN (65)

De jolies maisons se cachent dans la nature luxuriante.6 JUIN (66)

 Notre hébergement est vraiment le moins agréable de tout notre périple. Notre hôtesse, baba cool, est fort sympathique, mais le logement qu’elle propose n’est pas au top….. mais nous n’y resterons qu’une nuit….

 

Posté par terrannova630 à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 août 2017

7 JUIN

 

JOUR 15 – DE BASTIA A MACINAGIO

 

Nous quittons Cervione très tôt, le ciel est encore très chargé.

Nous repassons par la route de la Corniche, mais nous ne pourrons pas beaucoup apprécier le panorama en raison du temps très couvert.

7 JUIN (1)

7 JUIN (2)

7 JUIN (7)

7 JUIN (12)

7 JUIN (14)

7 JUIN (16)

Notre premier arrêt sera à la cascade de de l’Ucelluline.

7 JUIN (19)

Puis nous rejoignons la route côtière pour rejoindre Bastia. 

Nous devons y rencontrer une personne que je ne connais que virtuellement. Nous sommes en contact depuis plusieurs pas mal de temps, car nous fréquentons un forum de couture, de patchwork, de broderie machine, nos passions communes. Je fais donc la connaissance de Plum, c’est son pseudo, de son compagnon et de sa grande et belle fille. Je dois préciser que Plum est la plus fidèle lectrice de mon blog, la recordwomen du nombre de commentaires, tous plus gentils les uns que les autres. Merci Plum…..

 Nous avons passé un agréable mais trop court moment ensemble à Bastia, autour d’un café.

Nous voilà partis pour une visite de Bastia, très agréable.

7 JUIN (26)

7 JUIN (27)

7 JUIN (29)

7 JUIN (33)

7 JUIN (35)

7 JUIN (40)

7 JUIN (47)

7 JUIN (51)

7 JUIN (53)

7 JUIN (59)

Nous reprenons la route, du cap Corse, et quel ravissement. Les marinas succèdent aux marinas, leur nom sent bon la Corse : Marina de Pietracorbara, Marina de Porticciolo

7 JUIN (75)

7 JUIN (74)

7 JUIN (77)

Nous verrons beaucoup de tour gênoises sur cette route
7 JUIN (78)

7 JUIN (79)

7 JUIN (81)

7 JUIN (82)

Nous arrivons à Maccinagio où nous devons passer la nuit. C'est un très joli village dont le port est très animé.

Une bonne surprise nous attend à l’arrivée à notre résidence, nous sommes surclassés dans un joli appartement de type F2, tout le confort nous y attend, dommage que nous ne restions qu’une seule nuit.

La situation de l'hôtel est vraiment parfaite 

7 JUIN (92)

7 JUIN (85)

7 JUIN (88)

IMG_0085

 

IMG_0087

IMG_0086

Nous sommes en bordure de mer, nous en profitons pour aller à la plage, mais là aussi, nous devons partager avec des vaches.

7 JUIN (94)

Juste avant d’aller dormir, nous entendons un bruit  caractéristique, ce sont nos amies les vaches qui viennent nous rendre visite.  Afin de préserver le jardin, Michel a pensé judicieux de fermer le portail de l’hôtel. Etait-ce une bonne idée, réponse demain matin. 

7 JUIN (95)

 

Posté par terrannova630 à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 septembre 2017

8 JUIN

 

JOUR 17 – MACCINAGIO -  SAINT FLORENT

 

8 JUIN

Hier soir, nous avons eu un magnifique coucher de soleil, 

8 JUIN (1)

et, ce matin, le panorama qui nous est offert au petit déjeuner n'est pas mal non plus.

8 JUIN (6)

Avant de parler de l’étape du jour, une réponse à la question que je posais hier : bonne idée ou non, d’avoir fermé le portail de l’hotel pour préserver le jardin des vaches ?

Et bien, très mauvaise idée, ces charmants bovins ont trouvé une autre entrée par le parking de l’hotel, et ont donc passé toute la nuit dans le jardin, elles ont dû bien se régaler…… 

8 JUIN (3)

Discrètement, Michel est allé ouvrir le portail, et ces dames sont reparties tranquillement sur la plage !

8 JUIN (5)

  Nous quittons donc notre superbe logement pour Saint Florent, nous allons parcourir aujourd’hui la côte ouest du Cap Corse.

Un arrêt au col de Serra, puis au Moulin Mattei. C'est un moulin sans ailes qui n'est plus un vrai moulin, mais un emblème publicitaire. Il a été édifié sur une colline d'où on a une vue magnifique sur le littoral. Ce joli moulin partage l'espace avec des éoliennes.

8 JUIN (18)

8 JUIN (15)

 L'ilot Capense au large de Centuri

8 JUIN (35)

8 JUIN (46)

8 JUIN (51)

Un petit arrêt au joli port de Centuri.

8 JUIN (54)

8 JUIN (55)

 

8 JUIN (61)

8 JUIN (66)

8 JUIN (62)

Nous continuons sur la route côtière, les jolis petits ports, les plages sublimes se succèdent :  Pino, Marine de Giotani, Marine de Scalo, Canari, Nonza…..

8 JUIN (68)

8 JUIN (69)

8 JUIN (75)

8 JUIN (77)

8 JUIN (79)

8 JUIN (82)

8 JUIN (84)

8 JUIN (89)

8 JUIN (104)

A Pino, nous bifurquons en direction de la Tour de Senèque, ancienne tour gênoise. D’en haut, nous avons une vue magnifique sur la vallée de Luri et la mer Thyrénéenne.

8 JUIN (105)

tour

8 JUIN (106)

8 JUIN (112)

8 JUIN (115)

8 JUIN (136)

8 JUIN (143)

8 JUIN (146)

Après notre traditionnel piquenique à la Marine de Giottani, sous les arbres,  nous ferons un arrêt un peu plus long à Nonza, joli village qui possède aussi une tour gênoise. En bas, la plage de sable noir.

8 JUIN (148)

8 JUIN (153)

8 JUIN (155)

 

8 JUIN (157)

L'accès à la plage de Nonza n'est pas des plus facile, elle est vraiment tout en bas du village !8 JUIN (159)

Nous continuons notre magnifique route, en bas, des villages avec leur tour gênoises, de magnifiques plages, une eau limpide…… On ne nous avait pas menti, le Cap Corse est vraiment une merveille

8 JUIN (161)

8 JUIN (165)

8 JUIN (169)

Avant de rejoindre Saint Florent, nous ferons un détour au Col de Teghime sur les conseils d’un gentil Corse. Un arrêt obligatoire à Patrimonio où nous dégusterons une délicieuse glace en compagnie de Corses, toujous aussi accueillants et prêt à discuter quelques minutes avec nous.

Du Col de Teghime, la vue est grandiose,  à la fois sur Bastia et sa région à l’est, mais aussi sur Saint Florent à l’ouest et la mer méditerranée. La vue est extraordinaire.

8 JUIN (172)

8 JUIN (182)

8 JUIN (203)

8 JUIN (208)

En plus d'être un très beau point de vue, le Col de Teghime fut aussi le théâtre de la bataille qui permit la libération de la Corse en 1943. 

histoire-de-teghime-corse

Ici aussi, on aime bien taguer les  panneaux.....

8 JUIN (14)

8 JUIN (214)

Nous rejoignons ensuite Saint Florent pour y passer la nuit. Notre hôtel est correct, nous pourrons profiter de la piscine, mais le cadre n’a rien de folichon : une zone industrielle, des hangars à bateaux, bof, bof…

8 JUIN (215)

8 JUIN (216)

 

IMG_0211

IMG_0212

Posté par terrannova630 à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 novembre 2017

9 JUIN

 

JOUR 18 SAINT FLORENT – BELGODERE

 

9 JUIN

 

Nous quittons Saint Florent, après avoir pris notre petit déjeuner en compagnie d’un oiseau curieux…

9 JUIN (6)

 

Notre objectif du jour est le Désert des Agriates où nous avons prévu une randonnée.

La route, magnifique passe par le col de Vézzu d’où nous avons encore une vue grandiose.

9 JUIN (10)

9 JUIN (15)

  Et là, nous rencontrons de magnifiques papillons qui se posent sur nous sans grande appréhension…..

9 JUIN (24)

9 JUIN (18)

 Arrivés au départ de notre randonnée, il fait déjà très chaud, mais on fait comme on avait dit….. Nous longeons la jolie plage de l’Ostriconi, puis le sentier s’enfonce dans le maquis….. et c’est là que j’éprouve la première déception de ce voyage. En effet, en début de parcours, le sentier longe la mer nous offrant de jolies vues sur la grande bleue

9 JUIN (35)

9 JUIN (32)

mais bientôt, il s’enfonce profondément dans le maquis, la suite de la rando sera monotone. De plus, elle est mal balisée, nous nous perdons un peu, et nous nous retrouvons sur une piste sans intérêt, 

9 JUIN (36)

9 JUIN (38)

 

Bref, vous l’aurez compris, nous ne nous sommes pas vraiment régalés.

Nous ferons une jolie rencontre en fin de parcours

9 JUIN (42)

9 JUIN (43)

Nous reviendrons au point de départ, pour déjeuner à l’ombre de grands arbres, sur un parking sans  charme.

Une baignade rafraichissante à la plage de l’Ostriconi et nous reprenons la route.

Notre étape de ce soir, qui sera la dernière, sera la même que la toute première, nous rejoindrons notre jolie maison de village à Belgodère.

 

Posté par terrannova630 à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 novembre 2017

10 JUIN

 

JOUR 19 – BELGODERE - TOULON

 

Capture

 

Et oui, même les bonnes choses ont une fin….. et nous quittons la Corse en début d’après midi…..

Mais avant, nous devons remplir une petite formalité ! Il s’agit de nous rendre dans une cave qui nous a été recommandée pour la qualité de ses produits. Ce serait vraiment dommage de ne pas faire provision de produits locaux.

Nous prenons donc la route de Calenzana. Nous profitons à nouveau de la vue sur la baie.

10 JUIN (29)

10 JUIN (10)

10 JUIN (1)

Nous faisons un arrêt café dans le très joli village de Lumio. Nous aurions pu y rencontrer Mimie Mathy ou Laetitia Casta qui ont leurs habitudes ici…. Mais non !

De la terrasse du bar nous profitons de ce magnifique panorama

10 JUIN (8)

10 JUIN (6)

Parcourir  les rues de ce joli village fleuri s’avèrera être  un vrai régal.

10 JUIN (5)

10 JUIN (25)

10 JUIN (12)

10 JUIN (17)

10 JUIN (13)

10 JUIN (14)

10 JUIN (16)

Nous reprenons la route pour l’ile Rousse ; un dernier repas interminable dans un restaurant spécial touristes et ce sera l’heure d’embarquer pour le continent.

Nous voilà rassurés, nous ne serons pas seuls sur le bateau.

10 JUIN (28)

La traversée se déroule dans le calme.10 JUIN (30)

A notre arrivée à Toulon, encore un magnifique coucher de soleil.10 JUIN (34)

Nous ferons la même halte près de Toulon chez Laurent où nous passons la nuit, de là nous rejoindrons notre Auvergne.

 

Posté par terrannova630 à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 décembre 2017

En conclusion.....

Nous avons beaucoup aimé cette escapade en Corse ; que dire de ses magnifiques paysages, dont la diversité nous a vraiment enchantés. Mer, montagne se succèdent, offrant une multitude de possibilités de randonnées. 


L'accueil chaleureux des Corses nous a séduits aussi ; nous avions privilégié l'hébergement "chez l'habitant", (en particulier par Airbnb), et nous ne le regrettons pas. Nous avons toujours été accueillis chaleureusement. Nous n'avons jamais été déçus par la qualité des appartements et par nos hôtes. Notre meilleur souvenir sera l'accueil à Castirla, à quelques kilomètres de Corte. Nous avons passé 5 nuits dans un appartement indépendant au rez de chaussée d'une grande maison occupée par une famille charmante. A la fin de notre séjour, nous avions vraiment l'impression d'avoir fait connaissance avec tout le village..... Et la table d'hôte vaut le détour !

Nous avions hésité avant notre départ entre la formule voiture + location, ou voyage en camping car.... Nous avons choisi la première et nous ne le regrettons vraiment pas. Il nous a été bien plus facile de nous déplacer en voiture, et nous avons pu emprunter des petites routes donnant accès à des villages pittoresques, en Balagne et dans le centre de la Corse par exemple. Nous aurions été moins à l'aise avec le camping car. Souvent nous avons croisé des camping caristes en difficultés sur certaines routes qui tournicotent sans arrêt, en particulier sur la route des calanques de Piana, où croiser un autobus était une vraie galère.

Autre danger sur la route : les animaux ! En Corse, la route se partage, et les animaux sont souvent prioritaires ! donc, attention aux cochons, chèvres, vaches, moutons, ils sont chez eux, et ils en profitent..... mais,, celà fait partie du folklore corse, et après-tout, on est en vacances.

En règle général,e la prudence est de mise sur les routes, nos amis Corses ont une facheuse tendance à avoir "le pied un peu lourd" sur l'accélérateur..... Ceci dit, nous avons eu un accrochage avec des motards allemands, et non des Corses !

Vous l'aurez compris, nous avons adoré la Corse !

 

Posté par terrannova630 à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]