22 mai 2018

Mardi 22 mai - jour 8 - MONTE (Jardim Tropical Monte Palae) - CAMARA DE LOBOS (et la région)

Aujourd'hui, ce sera journée un peu plus calme.
Dès notre réveil, splendide soleil ; décidément, la météo nous a beaucoup inquiétés avant notre départ, et, tout compte fait, nous avons eu, depuis notre arrivée, un temps relativement clément.
Nous reprenons la route de Funchal, ou plus exactement Monte, juste au dessus où nous visitons le jardin  tropical de Monte Palace.

Plus beau jardin de Madère, certains le classent même dans les trois plus beaux jardins du monde (rien que ça.....). En réalité, cet endroit comporte plusieurs jardins

L'entrée est  décorée d'azulejos qui retracent l'histoire de Madère et du Portugal

DSC_0629

Nous pouvons y admirer des arbres millénaires, en particulier des oliviers datant du IIIè siècle avant JC

Les yuccas sont de véritables arbres de plusieurs mètres de haut.DSC_0660

DSC_0631

DSC_0651

DSC_0659

DSC_0637

DSC_0680

Au milieu, un lac central, des statues, des cygnes....DSC_0635

DSC_0632

DSC_0642

DSC_0641

DSC_0645

D'énormes carpes koï se prélassent dans différents bassins

DSC_0644

Là, un espace plus particulièrement consacré aux orchidées, hélas, beaucoup sont déjà défleuriesDSC_0652

DSC_0658

Là, d'immenses parterres de strélitzia ou oiseaux du paradis, magnifiques !DSC_0667

DSC_0665

Et là, une crosse de fougère prête à éclore.DSC_0690

Nous flânons quasiment deux heures dans ce magnifique parc.

Au passage, nous voyons descendre, à l'extérieur du jardin, les carreiros qui dévalent la pente avec leurs paniers d'osier dans lesquels ils ont embarqués des touristes. Nous ne participerons pas à cette dévalade, un peu trop piège à touristes à notre goût.

DSC_0678

DSC_0692

 

L'église Igréja Nossa Senhora do Monte, construite en basalte, Notre Dame de Monte étant la patronne de Madère.

DSC_0176

DSC_0179

Nous quittons le parc pour revenir à Camara de Lobos, joli petit port que nous avons déjà visité.

Notre but étant un petit restaurant où notre ami du Guide du Routard nous a promis que nous y dégusterions une excellente spécialité de Madère : l'Espedata, succulente brochette de viande. Effectivement, chez Viola, nous nous sommes vraiment régalés. De plus, le personnel est au petit soin, que demander de plus !

DSC_0694

Sur la route, alors que nous sommes arrêtés pour admirer encore et encore le panorama, un charmant Monsieur vient à ma rencontre et comme je le salue, il m'offre ces deux jolies fleurs ! ça méritait bien la photo souvenir ! Dommage que nous n'ayons pas pu communiquer davantage !DSC_0703

Nous passons dans une zone presque exclusivement plantée de bananiers

DSC_0696

DSC_0699

DSC_0702

Nous refaisons un petit tour sur le port, sous le soleil, on ne s'en lasse pas.DSC_0705

DSC_0721

 

DSC_0707

Sur le port, un pêcheur étend ses poissons pour les faire sécher

DSC_0714

DSC_0716

DSC_0717

Puis nous grimpons sur les hauteurs du village au Miradouro da Torre, encore une fois, le panorama qui s'offre à nous est magnifique,

DSC_0724_stitch 

DSC_0733

DSC_0734

DSC_0736

et ces fleurs.......

DSC_0731

Pas de suite du blog demain et après demain, nous prenons le bâteau pour aller passer deux jours sur l'ile de Porto Santo, située à 2h30 de navigation. Nous voyageons léger et laissons tout notre attirail à notre appartement de Caniço.

 

Posté par terrannova630 à 18:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


25 mai 2018

Mercredi 23, Jeudi 24 - Jours 9 et 10 - ILE DE PORTO SANTO

Capture

Nous voici partis pour deux jours sur l'ile voisine de Porto Santo.

C'est la première ile de l'archipel  qui a été découverte par Zarko et Teixera en 1419. L'ile est très aride, beaucoup moins fertile. que Madère. D'une superficie de 42 km2, altitude maximale de 517 m, elle compte une  population actuelle  d'environ 5 500 habitants en morte saison mais jusqu'à 30 000 en été ! Son principal attrait est une immense plage de sable fin de 8 km de long. On peut y faire aussi de jolies balades.

La Porto Santo Line assure un aller retour par jour vers la petite ile.

DSC_0883

Nous nous levons aux aurores  afin de rejoindre le port de Funchal où nous embarquerons pour Vila Baleira, la capiale. Le trajet dure deux heures et demi.

Embarquement sans problème, nous longeons la côte, et nous pouvons même apercevoir notre appartement : ce sont les petits immeubles à gauche de la grande tour. Puis nous arrivons au niveau de l'aéroport de Funchal, dont les pistes ont été agrandies au dessus de l'océan, ce qui donne cette forêt de piliers.

Le temps commence à se gâter.....

DSC_0747

DSC_0757

La mer est de plus en plus houleuse, les estomacs se soulèvent, les personnes sensibles au mal de mer commencent à sortir leur petit sacs plastiques, je préfère terminer mon voyage bien sagement sur le pont...

Nous arrivons sur l'ile,  et allons directement à l'hotel où nous déposons notre maigre bagage : au Praïa Dourada Hotel.

DSC_0759

 Sur les conseils du Routard nous dirigeons vers une auberge située à Calhau da Serra de Fora, à environ 6 km de Villa Baleira.. Nous y allons en taxi, nous reviendrons à pied. Le repas fut tout à fait correct, mais la lenteur du service et la nonchalance du patron nous ont un peu agacés,  on voudrait bien profiter du panorama nous !!!!

DSC_0762

Nous reprenons la route vaillamment à pied, le paysage environnant est vraiment fabuleux !

DSC_0766

DSC_0767_stitch

Vue du Miradouro de PortelaDSC_0775

DSC_0777

Mais c'était sans compter sur une averse de pluie démentielle qui nous a trempés jusqu'au os en quelques minutes. Heureusement, un jeune ouvrier, au volant de son camion de chantier ayant eu pitié de nous, nous proposa de nous ramener à notre hotel. Je ne vous parle même pas de l'air étonné de la réceptionniste quand elle a vu dans quel piteux état on revenait.....

Changement de tenue, et nous partons pour une petite promenade dans la ville, relativement banale, mais nous verrons ça mieux demain.

Nous passons une excellente nuit à l'hotel, prenons un excellent petit déjeuner, et nous repartons pour notre deuxième journée sur l'ile de Porto Santo.

Nous avions prévu de louer des vélos électriques pour notre petite virée, mais compte tenu de notre triste expérience de la veille, nous choisirons de louer une voiture pour la journée, au moins nous serons abrités !

DSC_0862

Au programme du jour : randonnée au Pico Branco à 450 mètres d'altitude. Nous empruntons un ancien chemin muletier,  la montée est rude, mais nous sommes largement récompensés de nos efforts.

DSC_0786_stitch

 

DSC_0789

DSC_0791

DSC_0812

Nous continuons notre route vers Camacha, au passage un petit détour, histoire de se re dégourdir les jambes, nous grimpons au sommet du Pico  do Castelo, 412 mètres d'altitude, qui nous permet d'avoir une vue magnifique sur l'intérieur de l'île. 

DSC_0836_stitch

En bas, on distingue le petit aéroport de Porto Santo:

DSC_0843

Encore sur les recommandations de notre guide préféré, nous nous rendons donc  au restaurant Torres à Camacha. Repas absolument succulent, le meilleur de notre séjour Madère. Il est réputé pour son polvo a moda da casa : un poulpe grillé, nous nous sommes régalés.

Nous déjeunons dehors sous une jolie tonnelle.

DSC_0854

Nous continuons notre trajet sur l'ile, c'est un vrai plaisir quand on compare à l'explosion de la construction constatée sur Madère, cette partie de l'ile est pratiquement vierge de toutes constructions.

Notre dernière étape sera la Ponta da Cahelta. Endroit sauvage face à un énorme rocher appelé l'Ilheu de Baixos. Le lieu est aussi surnommé l'île de la Chaux car jusque dans les années 1970, des galériens en extrayaient le calcaire qui servait à fabriquer la chaux.

DSC_0859

DSC_0857

DSC_0860

DSC_0858

DSC_0865

DSC_0868

Le Pico das Flores que l'on atteint par une piste, il culmine à 185 mètres de haut.

 

DSC_0863

Le site Morenos :  une aire naturelle plantée de figuiers de barbarie à perte de vue. Des petites plates-formes avec parasol en feuilles de palmiers sont aménagées pour le pique-nique. Ces plantes sont cultivées ici pour l'élevage de cochenilles qui sont utilisées pour fabriquer une teinture rouge. 

DSC_0879

Nous sommes surpris de rencontrer un géranium et un figuier de barbarie tendrement enlacés.....

DSC_0881

A 18 heures, nous quittons l'ile par le même bâteau, épuisés mais très contents de cette petite balade.DSC_0884

DSC_0889

 

 

 

Posté par terrannova630 à 23:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mai 2018

Vendredi 25 mai - Jour 11- SAO VICENTE - COTE NORD OUEST

Aujourd'hui, changement radical, nous quittons notre joli appartement de Caniço pour rejoindre la côte nord de Madère, nous séjournerons à Sao Vicente pendant les 6 jours à venir.

La région que nous allons rejoindre est beaucoup moins touristique, plus montagnarde, plus sauvage.

Capture

Nous empruntons une route qui traverse l'ile de part en part, de jolis villages se succèdent. Niché au creux d'une vallée verdoyante, le joli village se Serra de Agua.DSC_0897

DSC_0898

DSC_0902 

DSC_0905

Notre objectif du jour était une randonnée démarrant au Col d'Encuméada. C'était sans compter sur le brouillard qui s'est rapidement épaissi, nous avons vite compris que les conditions n'étaient pas optimum pour une randonnée en montagne. Le thermomètre de la voiture indique 10°, nous sommes à environ 1300 mètres d'altitude.

DSC_0908

Nous arrivons donc plus tôt que prévu à Sao Vicente, notre comité d'accueil est en place : ce bel oiseau n'est pas du tout effarouché par notre présence. Mais comment peut ont se débrouiller avec un si long bec ?DSC_0912

Nous continuerons donc notre exploration de la côte en direction de l'Est. Un petit arrêt au joli village de Seixal. Le panorama est vaiment spectaculaire. La ville est construite sur un promontoire de lave au débouché d'une trouée dans la montagne tombant à pic dans la mer..... 

DSC_0916


DSC_0914


DSC_0930

DSC_0933

Au dessus, encore de magnifiques cultures en terrasse

DSC_0922

Nous arrivons ensuite à Porto Moniz, petite ville balnéaire, beaucoup d'hotels, de restos. C'est là que nous avons vraiment été pris pour des touristes. Alors que partout ailleurs, un café coute entre 0,80 centimes et 1 euros, ici, nous le paierons 2,50 euros......

Réputée pour ses piscines naturelles d'eau de mer, la promenade au milieu des récifs de lave est très agréable, on circule au milieu de jolies terrasses aménagées. 

DSC_0934

DSC_0937

DSC_0938

DSC_0944

DSC_0955

Ici, la piscine est payante..... mais fermée pour travaux !DSC_0965

Nous reprenons la route, en direction de Sao Vicente et nous devons passer par un nouveau tunnel

DSC_0967

Nous nous mettons à la recherche de notre appartement, ce qui ne sera pas très facile. Nous sommes accueillés très cordialement par notre hôte José et son père. Nous prenons possession des lieux, notre maisonnette est nichée au milieu d'un superbe jardin.

DSC_1004

DSC_0968

DSC_1003

L'ensemble est rustique, mais très bien aménagé. A notre disposition : deux chambres, un salon, une grande cuisine.... 

DSC_0979

DSC_1000

DSC_1002

un petit salon de jardin surplombe la mer, idéale pour déguster notre petit verre de Madère quotidien.

Vu d'en bas : 

DSC_0977

et vu d'en haut !DSC_0986

Le temps est bien nuageux, je ne sais pas ce qui nous attend demain, mais ce soir,  le soleil fait ce qu'il peut.....DSC_0994

Vous reprendrez bien quelques fleurs ? 

DSC_0971

DSC_0972

 A demain....

 

 

Posté par terrannova630 à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mai 2018

Samedi 26 mai - Jour 12 - SAO VICENTE - COTE NORD EST (jusqu'à Porto Da Cruz)

Ce matin, le temps est encore très incertain. Nous ne randonnerons donc pas, mais partirons à la découverte de la côte Nord Est de Madère. 

Capture

Nous empruntons une route qui surplombe la côte déchiquetée, en bas, nous découvrons de jolis  petits villages nichés dans les vallées qui se ages se succèdent : Ponta Delgada, Boaventura, Sao Jorge, Santana, Faïal, Porto da Cruz.

DSC_1001 (1)

DSC_1001 (3)

DSC_1001 (6)

DSC_1001 (17)

A Sao Jorge, nous visitons  à un des derniers moulins à eau fonctionnant sur l'ile, c'est pour nous l'occasion d'acheter de la farine de maïs et des petits gâteaux maisons. Nous y sommes très gentiments accueillis par le meunier Lino Albino Mendonça.

Moinho-Agua-S

(la photo ci dessus est issue du site visitmadeira.pt)

DSC_1001 (9)

Puis, en redescendant, nous prenons un petit café dans une petite maison traditionnelle, dont il ne reste pas beauoup d'exemplaires bien conservés.

DSC_1001 (14)

DSC_1001 (12)

Nous continuons jusqu'à la ville de Santana, l'une des plus importantes villes de la côte.

Quelques maisons traditionnelles, les casas de Palha, au toit de chaume : les palheiros,  qui tombent  jusqu'au sol  ont été reconstruites. C'est une des images de marque de la  ville. 

DSC_1001 (20)

La Rocha do Navio, où nous pique-niquerons.  Un téléphérique nous amène à Faja, réserve naturelle qui se trouve au pied de la falaise. Ce site est dédié à la protection de certains espèces d'oiseaux comme le puffin boréal.

DSC_1001 (23)

DSC_1001 (30) 

J'au beaucoup aimé cette jolie boîtes à livres, dans le style du pays 

DSC_1001 (28)

Nous reprenons la route pour Sao Vicente et nous consacrons un petit moment à la visite (rapide) de la ville.
Son église, dont le parvis est joliment pavé de galets noirs et blancs.DSC_1001 (39)

DSC_1001 (41) 

DSC_1001 (42)

Pas de fleurs aujourd'hui, un lézard qui se chauffe au soleil,

DSC_1001 (33)

et, encore un tunnel, plus exactement deux tunnels !

DSC_1001 (35)

Demain, une rude journée nous attend, les prévisions météo étant meilleurs, ce sera randonnée : une quinzaine de kilomètres !

 

 

Posté par terrannova630 à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2018

Dimanche 27 mai - Jour 13 - RANDONNEE CALDEIRAO VERDE

Aujourd'hui, ce sera grande randonnée. Nous suivrons la Levada do Caldeirao Verde (le chaudron vert). Il s'agit d'une des rando les plus renommées de l'ile. 

Et qui dit renommée, dit grande fréquentation, c'est la raison pour laquelle nous partons tôt.

Le départ se fait du parc forestier de Queymadas sur les hauteurs de Santana que nous avons visité hier. Des travaux ne nous permettant pas de rejoindre le parking, nous partirons donc du Picos das Pedras ce qui, au passage rallonge le parcours d'une heure.

Nous arrivons à la jolie maison au toit de paille : la Casa de Agrigo
DSC_0058

DSC_0059

Le chemin est large, nous traversons une clairière aux arbres majestueux
DSC_0060

Nous avons comme une impression d'être surveillés, effectivement....DSC_0061

DSC_0062

DSC_0063

DSC_0065

Très vite, le sentier se rétrécit et nous nous trouvons au coeur d'une végétation luxurianteDSC_0068

DSC_0072

DSC_0079

De nombreuses truites vagabondent dans la levadaDSC_0074

Nous croisons une jolie cascadeDSC_0076

Et nous devons emprunter successivement quatre tunnels. Lampe de poche indispensable, ce qui ne m'empêchera pas, au retour e me cogner violemment la tête contre la paroi. Pourtant je ne suis pas très grande parait-t'il ? mon cuir chevelu en garde encore la trace.DSC_0081

Heureusement, grâce cette abondante végétation, nous ne pouvons pas mesurer la profondeur de l'à pic ce qui nous évite bien du vertige : une centaine de mètres !DSC_0110

DSC_0116

Et voilà, nous avons atteint le but de notre promenade : le Caldérao Verde !

DSC_0098

Sur place, un chat quémande qelques restes de sandwich, il m'adopte immédiatement, pourtant je ne lui ai rien donné à manger, j'ai beaucoup de mal à m'en défaire, je ne me voyais pas vraiment le ramener en Auvergne !DSC_0105

DSC_0109

DSC_0117

 Au retour, nous déjeunerons vers la jolie maison du départ en compagnie de chats (encore) et d'oiseaux.....

DSC_0128

DSC_0125

Un arrêt au marché de Santana pour acheter des bulbes d'agapanthes, plante emblématique de l'ile, 

DSC_0137

 

puis, un petit arrêt  à Sao Jorge pour y voir une des plus jolies églises baroques de Madère (c'est e routard qui le dit) au décor intérieur particulièrement riche. L'Igréja Matriz de Sao Jorge a été construite en 1761

IgrejadeSaoJorge_SaoJorge_700x360(Photo ci dessus issue du site visitmadeira)

DSC_0142

 

Nous avons parcouru pratiquement 16 kilomètres, ce parcours a été vraiment un régal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par terrannova630 à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Lundi 28 mai - Jour 14 - SAO VICENTE - COTE NORD OUEST

Aujourd'hui, notre projet est de faire une rando en montagne, au départ du plateau de Fanal. Mais, parfois les projets ne se réalisent pas !

Capture

Nous commençons donc notre ascension, passons le joli village de Ribeira da Janela.

DSC_0145

DSC_0157

DSC_0162

Nous allons vite déchanter car, une fois arrivés à Fanal, nous sommes dans un épais brouillard. Ne connaissant pas la topographie des lieux, il nous parait imprudent de s'aventurer à faire une rando en montagne.

Nous changeons donc nos plans et redescendons pour continuer notre découverte de la côte ouest, nous irons jusqu'à Faya.

Le littoral est particulièrement joli, nous profiterons de plusieurs points de vue magnifiques.

A Ponta do Pargo qui signifie la Pointe du pagre, nom d'un poisson), s'élève un phare  construit en 1922, édifié à plus de 3oom de haut sur une falaise très abrupte.

DSC_0171

Le miradoura de Garganta Funda
DSC_0176

 

Comme nous sommes un peu en manque de randonnée, nous nous dirigeons vers Achada Cruz, site réputé.  Un téléphérique vertigineux permet de descendre à la mer, 541 mètres plus bas. Sur la côte, une multitude de petites parcelles cultivées, c'est vraiment magnifique.
En réalité, nous optons pour une descente à pied par un petit raidillon pas facile du tout. Il nous aut une heure pour descendre..... et nous remonterons sagement par le téléphérique.

En bas, de nombreux petits jardins.

DSC_0188

Le chemin est particulièrement escarpé, un vrai sentier à chèvres.

DSC_0194

 

DSC_0201

DSC_0205

DSC_0209

 

DSC_0210

DSC_0196

 Le téléphérique est principalement utilisé par les jardiniers qui exploitent ces petites parcelles pour remonter leurs légumes.

DSC_0215

DSC_0220

Nous rentrons à notre appartement ; le brouillard est descendu jusqu'à la mer, nous offrant cette étrange lumière

DSC_0243

Et le soleil lutte toujours avec de gros nuages......DSC_0245

 

 

 

 

 

 

Posté par terrannova630 à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mardi 29 mai - Jour 15 - RANDONNES LEVADA DES 25 FONTAINES

Beau temps au réveil, ce sera donc le jour où nous ferons la Levada des 25 fontaines.

Avant de partir, un petit coup d'oeil sur la mer, et un salut à notre ami le chat qui, finalement nous a adopté. Le soleil met en valeur le joli jardin de notre propriétaire.

DSC_0255

DSC_0256

DSC_0257

Nous avons pas mal de route avant pour rejoindre le point de départ de la rando au col de l''Encuemada, situé à 1108 mètres d'altitude. Sauf que...... quelques kilomètres avant le col, nous découvrons que la route est fermée, oui, fermée !

Il nous faut donc traverser toute l'ile pour redescendre sur la côte sud et remonter vers Rabaçal, lieu de départ de la rando.

Sur la carte, ça donne ça : 

Capture

Le panorama qui s'offre  nos yeux est vraiment fantastique.

DSC_0259


DSC_0260

DSC_0261

 Quand nous arrivons à destination, il est un peu tard et déjà beaucoup de monde au départ, tant pis, il faudra faire avec.

Il faut dire que cette rando est une des plus réputées, et attire pas mal de monde. Elle est relativement facile, mais comporte pas mal de passages très étroits où il est très difficile de se croiser, et circuler en file indienne n'est pas des plus agréables. Le lieu est buccolique, de nombreuses fleurs poussent partout, c'est qu'elles ne manquent pas d'eau ici.

DSC_0267

DSC_0270

DSC_0273

DSC_0279

DSC_0281

DSC_0282

DSC_0283

Nous arrivons à un cirque rocheux ans lequel les sources se jettent pour former la lévada.DSC_0284

Au retour, nous rencontrons beaucoup moins de monde ce qui nous permet de mieux apprécier les lieux.DSC_0290

DSC_0292

Nous faisons un petit détour pour admirer la cascade de Risco, très jolie aussi

DSC_0294

DSC_0299

DSC_0303_stitch

 

DSC_0327

Au retour, nous dénichons un petit coin pour nous seuls, nous y dégusterons notre salade, au soleil, et là encore le paysage est à la hauteur.DSC_0331B_stitch

DSC_0339_stitch

Nous reprenons la route, un arrêt  au magnifique plateau de Fanal, autre départ de randonnées, nous espérons que demain le temps sera clément, nous avons l'intention d'y revenir.
Un aménagement sympathique a été réalisé pour les randonneurs.

DSC_0347

L' endroit est  réputé pour la présence de magnifiques lauriers fétides noueux qui doivent avoir plusieurs centaines d'années.
DSC_0348

DSC_0349

 On se lasse pas de la magnifique route qui nous ramène à Sao Vicente.

DSC_0352

DSC_0353

 La rando du jour : 11 km

Posté par terrannova630 à 22:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 juin 2018

Mercredi 30 mai - Jour 16 - RANDONNEE LEVADA DA FAJA DO RODRIGUEZ

Aujourd'hui, dernier jour de nos vacances à Madère. 

A deux reprises, nous avons tenté de faire une randonnée qui nous tenait à coeur entre Fanal et Fio. Cette rando en montagne,  nous amenait à travers une foêt vierge jusqu'à un balcon panoramique sur la côte nord, tout un programme....

Mais par deux fois déjà, nous avons dû renoncer à cause du brouillard..... C'est le dernier jour, nous tenterons encore notre chance. 

Dès notre lever, nous avons quelques doutes, mais tant pis, nous montons donc encore une fois à Fanal.

Certes, il y a un peu de brouillard, mais on tente de se convaincre qu'en haut, ce sera dégagé (là on rêvait....), car une fois arrivés, nous avons dû nous rendre à l'évidence, ça ne serait pas encore le jour ! 

DSC_0355

Michel n'est qu'à une vingtaine de mètres de moi.....DSC_0357

DSC_0359

La raison l'emporte et nous abandonnons définitivement notre idée, nous redescendons donc sur Sao Vicente, nous jetons notre dévolu une autre petite rando qui débute non loin du village : La Levado da Faja do Rodriguez. Elle n'est pas très longue, presque 7 km, ce sera parfait.

Nous accédons à un coin très reculé de l'ile de Madère, la végétation est particulièrement dense, c'est très humide, il y a des cascades partout.

DSC_0360

DSC_0363

DSC_0396

Ici, la lévada est bordée d'arbres magnifiquesDSC_0364

Et là, il faut carrément passer très vite derrière la cascadeDSC_0365

DSC_0369 

DSC_0372

Nous devons emprunter plusieurs tunnels où la lampe frontale est indispensable. Ces tunnels sont qualifiés "des plus démoniaques de l'île", par notre guide de randonnée, on comprendra rapidement pourquoi.

 

DSC_0378

DSC_0379

Notre progression dans les tunnels n'est pas très facile car nous devons marcher au bord de la levada, sur une petite plate-forme d'environ 60 cm de large,  et le sac à dos a tendance à accrocher la muraille ce qui nous déséquilibre facilement. Rien de grave, le seul risque étant de basculer dans l'eau qui n'est pas bien profonde, mais quand même. Nous sommes obligés de porter les sacs à dos sur une seule épaule.

Au sortir des tunnels, une immense cascade mugissante :

DSC_0384

DSC_0385

Mais, ce qui nous impressionne le plus à cet endroit, c'est le vertige qui nous gagne lorsqu'on regarde en bas : un trou impressionnant.....

Par endroit, les protections ont été emportées par des éboulements de terrain, des passages très étroits non sécurisés ne sont pas très rassurants..... on se dit qu'on a aucun droit à un seul faux pas ! brrrrr

DSC_0382

Ici, aucune protection, pas question de s'écarter du sentier !DSC_0387

DSC_0390

Nous arrivons à un dernier tunnel de plusieurs centaines de mètres, complètement obscur.... nous y renonçons et faisons demi tour ! 

Nous sommes partagés entre le plaisir d'avoir fait cette très jolie et très sauvage rando et une sorte, de peur rétrospective car le moindre faux pas ne pardonnerait pas. Nous ne comprenons pas comment il est possible qu'un lieu aussi dangereux puisse être ouvert au public..... Malgré tout, nous nous sommes vraiment régalés même si nous avons préféré faire preuve de prudence.

Encore des plantes magnifiques

DSC_0395

DSC_0400 

Nous faison un petit arrêt casse-croute sur les hauteurs de Sao Vicente avant de rentrer à notre appartement pour....... faire les valises ! 

DSC_0403

 

DSC_0404

DSC_0407

DSC_0408

 Ainsi se termine notre "opération randonnée à Madère", nous sommes un peu fatigués mais vraiment enchanté de notre séjour !

 

 

 

Posté par terrannova630 à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juin 2018

Jeudi 31 mai - Jour 17 - VOL FUNCHAL - LISBONNE - LYON

Voilà, c'est aujourd'hui le départ. Nous nous levons très tôt, notre avion décolle à 11 heures, nous devons aussi rendre notre voiture de location

Nous arrivons  à l'avance pour les formalités d'embarquement.... pour apprendre que notre avion est retardé d'une heure. Bon, nous aurons largement le temps de boire un petit café, et nous tuons le temps à regarder décoller les avions. Il n'y a pas tant de distractions que ça dans un aéroport !

DSC_0426

Nous quittons enfin Funchal, direction LisbonneDSC_0431

DSC_0436

DSC_0437

Comme à l'aller, nous ferons escale à Lisbonne, pour repartir pour Lyon
DSC_0441

DSC_0448

DSC_0453

 Et, comme à l'aller, nous aurons droit aux horribles sandwiches.....

Après un voyage sans problèmes, nous reprenons notre voiture qui nous a sagement attendus au parking de l'aéroport, et avons repris la route vers Mirefleurs....

Nous sommes vraiment ravis de notre séjour, nous avons beaucoup aimé l'ile de Madère, les paysages montagneux, volcaniques, la mer, la nature exubérante.

Nous avons beaucoup aimé le contact avec les habitants, les commerçants tous très accueillants. Nos Hôtes AirBnb nous ont toujours réservé un excellent accueil, ce mode d'hébergement nous a encore une fois, donné entière satisfaction. 

Et puis, nous avons randonné, randonné. Il faut dire que pour découvrir vraiment l'ile de Madère, il faut se donner la peine d'aller découvrir ses paysages, ses forêts luxuriantes, ses lévadas.

Nous avons fait 13 randonnées pour une distance totale d'environ 90 km et ça, ça use les souliers !

Nous avons également parcouru environ 1 800 km en voiture donc beaucoup en première, à Madère ça monte !

Nous avons bien gagné quelques jours de repos en Auvergne.

 

 

 

Posté par terrannova630 à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]